Cuisine et découvertes culinaires canadiennes

Outre le sirop d’érable, mondialement connu, savez-vous quelles sont les autres spécialités culinaires du Canada ? Je vous préviens tout de suite les Frenchy, mieux vaut laisser de coté la notion de cuisine telle que vous la connaissez avant de lire ce billet. La plupart des spécialités canadiennes tombent dans la catégorie junk food – traduction : nourriture de pacotille, sans valeur.

  • La poutine

Spécialité du Quebec, la poutine est un plat de frites parsemées de cheddar « en grains », le tout nappé de sauce bune. Il existe de nombreuses variantes qui consistent principalement à ajouter de la viande ou différentes sauces et fromages aux frites. La poutine peut être servie en tant que plat principal ou en accompagnement de hot-dogs par exemple (explosion de calories…).

Et une poutine, une!

Aux dire des Québécois, les bonnes poutines ne se dégustent qu’au Québec. Mon jugement se base donc sur celles que j’ai mangées à Saskatoon. Au risque de blesser mes amis Canadiens, la poutine fait malheureusement partie de mon top 5 des plats les plus dégoutants que j’ai mangé (parmi les testicules de mouton, les criquets grillés, l’andouillette et les huîtres chaudes). Je dois quand même attribuer une chose à la poutine : elle remet bien l’estomac en place après une soirée un peu trop arrosée ! 🙂

  • Chips

Le rayon chips des supermarchés canadiens est équivalent en taille et en diversité à nos rayons de fromages français. On y trouve bien sûr les classiques comme les chips ondulées, les nachos, les chips goûts fromage ou BBQ par exemple. Cachées parmi les classiques, se trouvent des paquets aux goûts pour le moins intéressants tels que ketchup, pizza, wazabi, cornichons…

Remarquez, ce n’est pas pire que les Chinois et leurs chips goût kiwi. http://www.techeblog.com/index.php/tech-gadget/top-25-strangest-lay-s-flavors-from-around-the-world

  • Tim Hortons ©

Cette chaine de restaurants, spécialisée dans la vente de cafés et de doughnuts, fait partie intégrante de la culture canadienne. Fondée par un ancien joueur de hockey (forcément !) et un homme d’affaires, Tim Hortons compte plus de 3000 enseignes au Canada, dépassant en nombre les McDos sur le sol canadien!

On y trouve toutes sortes de cafés, thés (aussi en version glacée l’été), muffins, doughnuts et les fameux « Timbits © ». Vous ne vous etes jamais demandé ce que les fabriquants de doughnuts faisaient des trous ? La réponse se trouve chez Tim Hortons !

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

Saskatoon berries

Les baies de Saskatoon, encore appelées amélanches, proviennent d’Amérique du Nord. Elles sont devenues au fil du temps une des spécialités de la ville de Saskatoon. D’ailleurs, la ville doit son nom au Cree misâskwatômin (Saskatoon berry).

Malgré sa forme et son nom d’usage, le fruit de l’amélanchier n’est pas une baie mais un fruit. Qui l’eut crut ? Elle s’apparente aux fruits à pépins comme les pommes ou les poires mais pousse en grappes sur l’arbre. La récolte de ces baies se fait de fin juin à mi-juillet.

Au goût, elles se rapprochent beaucoup de la myrtille et de la mûre avec une note d’amande très agréable en bouche. On peut les déguster crues, en confiture, en tarte, sur des pancakes… L’année dernière, je suis allée cueillir des baies de Saskatoon à la Berry Barn  avec l’intention d’en faire une tarte. De retour à la maison, mon tablier serré autour de la taille, j’ai décidé de marier mes baies avec de la poudre d’amande afin d’accentuer la note légère d’amande décelée un peu plus tôt. Ce fut un succès !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s